top of page

Des adolescents de Bucha ont visité Dunkerque dans le cadre du programme international

20 enfants de Bucha ont passé deux semaines de vacances dans la ville française de Dunkerque dans le cadre du programme international Europe Prykhystok. Il s'agit déjà du 21e voyage d'enfants ukrainiens dans des villes françaises. Au total, environ 500 enfants ukrainiens ont visité la France depuis le début du programme. En 2023, le programme prévoit de s'étendre à d'autres pays européens.



Outre les divertissements tels que les parcs d'attractions, les promenades en bord de mer et les visites de sites historiques, les enfants ont participé à divers débats avec leurs camarades français, portant sur la liberté d'expression et la protection de l'environnement. Sofia, 16 ans, raconte : "Parmi les nombreux événements, j'ai vraiment apprécié de parler aux enfants français de la culture ukrainienne et d'en apprendre davantage sur la leur. Il était également important de sentir que nous avions tous compris : nous ne sommes plus les mêmes enfants qu'avant."



Le partenariat entre deux villes déchirées par la guerre et séparées par 70 ans est symbolique. Le maire de Dunkerque, Patrice Vergriete, fait remarquer : "Nous nous souvenons que notre ville a été détruite à plus de 80 % pendant la Seconde Guerre mondiale. Tout le monde ici a des parents qui ont été victimes des bombardements, qui ont survécu à la tragédie de la guerre et qui ont perdu leur maison. En regardant l'Ukraine d'aujourd'hui, j'ai l'impression d'être le témoin des histoires de nos aînés. Lorsque nous avons vu les horreurs qui se produisaient à Bucha, j'ai immédiatement voulu faire preuve de solidarité, mais je ne savais pas comment. Je me suis tournée vers Europe Prykhystok, qui a rapidement organisé un partenariat entre notre ville et Bucha. Les jeunes Ukrainiens que nous avons accueillis nous ont impressionnés par leur curiosité intellectuelle et leur résistance. Je ne peux qu'encourager d'autres communautés et villes à rejoindre le programme.



L'objectif du programme est de mettre directement en contact les communautés locales ukrainiennes avec les communautés locales d'autres pays européens en vue d'une coopération. Le programme reçoit de nombreuses demandes d'assistance de différentes villes et régions d'Ukraine. Benjamin Abtan, cofondateur et directeur d'Europe Pryhystok, explique : "Nous sommes constamment à l'écoute des victimes de guerre et des autorités locales pour déterminer la meilleure façon d'organiser des rencontres et des échanges. Nous sommes fiers de contribuer à la construction de ponts d'amitié et de solidarité entre les différentes communautés."


Comments


bottom of page