top of page

Gennevilliers accueille pour la 2e fois quarante enfants de Trostianets pour une classe transplantée



Pour la deuxième fois, les villes de Gennevilliers et de Trostianets coopèrent afin d’offrir à un groupe de jeunes ukrainiens de 7 à 17 ans un mois de répit dans la campagne normande. 

Le 19 janvier, le groupe de 40 jeunes accompagnés de trois professeures accompagnatrices quittaient Trostianets, ville du Nord-Est de l’Ukraine située à quelques kilomètres de la frontière russe. Après trois jours de voyage en bus et une escale de quelques heures à Dresden, en Allemagne, le groupe est arrivée le 22 janvier à Menilles, dans l’Eure. Ils y sont accueillis dans un château appartenant à la ville francilienne de Gennevilliers. 

Privés de classe à Trostianets, les jeunes retrouvent un cadre d’apprentissage serein, profitant également des nombreuses activités sportives et artistiques mises en place par leur commune d’accueil : pyrogravure, concerts, piscine, badminton…


Les week-ends sont consacrés à la découverte de la côte Normande, du château de Versailles et de la capitale. Placé sous le signe de l’échange interculturel, le séjour a permis la rencontre entre les jeunes ukrainiens et les adolescents de Ménille et de Gennevilliers. Les personnes investies dans l’accueil du groupe ont également profité d’une ouverture à l’Ukraine, prenant part à la réalisation du traditionnel borsch, une soupe de betterave probablement cuisinée pour la première fois dans les cuisines du château de Ménilles ! 

Des moments précieux pour les jeunes, leurs accompagnateurs et les équipes de Gennevilliers. Nous remercions chaleureusement toutes les équipes de la Mairie, de Ménilles et de Trostianets pour avoir permis la tenue de ce séjour. 




Comments


bottom of page